Skip to main content
ae

Les relations commerciales UE-E.U. au centre de la réunion informelle du Conseil des ministres européens du commerce dirigée par la présidence irlandaise

17.04.2013, 15:00 GMT


Le partenariat UE-E.U. en matière de commerce et d’investissement pourrait faire croître le PIB de l’Union de 0,5 %.

Le ministre irlandais de l'emploi, de l'entreprise et de l'innovation, M. Richard Bruton, présidera la réunion informelle du Conseil «Commerce» qui sera axée sur les questions de commerce international dont le partenariat transatlantique UE-E.U. pour le commerce et l’investissement.

Participeront à cette réunion, les ministres du commerce des 27 États membres ainsi que le commissaire européen en charge du commerce, M. Karel De Gucht.

Participera également à la réunion Mike Froman, conseiller adjoint à la sécurité nationale pour les affaires économiques internationales et membre du Conseil national de sécurité et le Conseil économique national; une personne de premier plan sur les questions de  commerce international dans le gouvernement du président M. Obama.

La décision d’organiser une réunion informelle du Conseil «Commerce» reflète la priorité accordée par la présidence irlandaise aux enjeux du commerce international et notamment à la garantie d’un mandat afin d’entamer les négociations sur un partenariat transatlantique pour le commerce et l’investissement (TTIP). Ces questions sont une véritable priorité dans le cadre du programme de la présidence pour l’emploi, la stabilité et la croissance.

C'est la première fois qu'un représentant du gouvernement américain se joindra aux ministres des États membres à l'occasion du Conseil «Commerce», en vue de discuter des vastes opportunités que peut apporter ledit partenariat dans le renforcement des relations commerciales entre l’Union et les États-Unis. Lors d’un récent voyage à Washington, M. Bruton a rencontré M. Froman et M. Ron Kirk, représentant américain au commerce extérieur.

Selon des évaluations réalisées par la Commission européenne et autres organismes européens, un partenariat global pour le commerce et l’investissement pourrait à la longue accroître le budget européen de 0,5 % par an et contribuer à la création d’environ 400 000 emplois au sein de l’UE.

«J'espère que cette réunion informelle du Conseil «Commerce» nous permettra de poursuivre les avancées déjà réalisées lors de la présidence irlandaise en matière de commerce international. Parmi les sujets principaux se trouve l'éventuel partenariat transatlantique pour le commerce et l’investissement entre l'Union européenne et les États-Unis. Progresser sur ce partenariat est une priorité de la présidence irlandaise», a déclaré le ministre Richard Bruton.

Le ministre M. Bruton a précisé:

«La relation spéciale qu'entretient l'Irlande avec les États-Unis nous a permis d'ajouter une dimension supplémentaire à cette réunion des ministres européens du commerce. Pour la première fois un représentant du gouvernement américain participera à la réunion informelle du Conseil «Commerce». Cela permettra au gouvernement américain et aux États membres de dialoguer plus directement, et cela ne peut qu'augmenter le sens de l'intérêt commun et faire progresser le processus.

«L'accord de libre-échange avec les États-Unis est une priorité, mais il ne s'agit que de l'un des accords sur lequel je me concentre en tant que président du Conseil «Commerce». Il existe également un fort potentiel pour l'Union européenne et l'Irlande quant à la conclusion de nouveaux accords commerciaux avec le Canada et, sur le long terme, avec le Japon.

Nous élargissons également la portée des nouveaux accords commerciaux de l'Union sur les principaux marchés asiatiques, à travers des négociations commerciales en cours avec des économies à croissance rapide telles que le Vietnam, la Thaïlande et la Malaisie.»

Notes d’information:

Les échanges commerciaux entre l’Union européenne et les États-Unis représentent plus de 40 % du PIB mondial, avec des biens et des services d’une valeur supérieure à deux milliards d’euros échangés à travers l’Atlantique Nord chaque jour.

Un nouvel accord global et ambitieux peut potentiellement augmenter le PIB de 0,5 % des deux économies. Étant donné la dimension de l’économie transatlantique, cela pourrait représenter 68 milliards d’euros supplémentaires pour l’Union européenne.

À lire: un accord commercial entre l’Union européenne et les États-Unis représentera un «élan inestimable» pour les travailleurs et les exportateurs irlandais et européens, d’après l’article rédigé par le ministre M. Bruton et publié cette semaine (disponible en anglais).

Pour plus d’informations sur les priorités de la présidence en matière de commerce, veuillez consulter le programme de la présidence irlandaise.

Evènements liés

Voir tous les évènements liés >

eu2013ie

02.07.2013, 10:29 eu2013ie Taoiseach Enda Kenny presents results of the Irish Presidency #eu2013ie in address to the European Parliament #EU eu2013.ie/news/news-item…

02.07.2013, 10:14 eu2013ie RT @IrelandRepBru Taoiseach: "Our shared identity exists beyond the realm of mere economics or currency or money." #eu2013ie #EU

02.07.2013, 10:10 eu2013ie RT @IrelandRepBru Taoiseach: "#MFF is the single, biggest investment tool we have at our disposal. We need to come together and use it forthwith." #eu2013ie

02.07.2013, 10:08 eu2013ie RT @IrelandRepBru Taoiseach: "By listening actively I believe we managed to address the main issues of concern identified by EP raised in March." #eu2013ie

02.07.2013, 10:08 eu2013ie RT @IrelandRepBru Taoiseach: "The result identifies best way to ensure that almost €1trillion for #MFF is released as soon as possible into real economy."

Contacts

Cian Connaughton, demandes à caractère général

T:

M:

E:

picture of Róisín McCann, conseillère de presse

Róisín McCann, conseillère de presse

T:

M:

E:

Actualités en lien


Voir toute l'actualité en lien ›